La Loi de finances 2021: Le nouvel exercice budgétaire entre défis et innovations (PDF)

Loi de Finances 2021 PDF

 

La loi N° 2020/018 du 17 décembre 2020 portant Loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2021 signée par le Président de la République a permis de déterminer les ressources et charges de l’Etat, de définir les conditions de l’équilibre budgétaire et financier et d’arrêter le budget de l’Etat.

 

Télécharger la Loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2021 

 

Loi de finances 2021 : 4865 milliards au compteur 

 

Le projet de loi de finances avait été examiné lors de la 3e session ordinaire ouverte le 12 novembre dernier, informe sur l’enveloppe budgétaire de l’Etat du Cameroun en 2021. 

 

En effet, l’exécutif propose un budget équilibré en ressources et en emplois à 4 865,2 milliards de F, soit 4 670 milliards de F au titre du budget général et 195,2 milliards de F pour les comptes d’affectation spéciale. Une augmentation de 232,5 milliards de F (5%) par rapport à l’exercice en cours.

 

Une Loi de Finances placée sous le spectre de la Covid 19

 

L’économie mondiale a été confrontée et perturbée par la crise sanitaire causée par le corona virus. Dans la sous-région CEMAC, ce mauvais vent a favorisé une récession et la croissance devrait chuter à -3,1% en 2020. 

 

Le Cameroun n’est pas resté en marge de ces secousses. La croissance économique de notre pays devrait s’établir à -2,6% en 2020, contre 3,7% en 2019. Mais une embellie est envisagée en 2021 avec un rebondissement de 3,3%, dans l’hypothèse d’une reprise progressive de l’activité économique et le baril du pétrole brut à 43,8 dollars. 

 

Dans ce cadre, le gouvernement mise, en matière d’orientation de la politique budgétaire globale pour 2021, sur la poursuite de l’effort de consolidation budgétaire. 

 

Il s’agit précisément de réduire progressivement le déficit budgétaire à moyen terme, après la forte dégradation enregistrée en 2020. Le gouvernement ayant pour double souci de garantir la soutenabilité de l’endettement et la stabilité de la macroéconomie.

 

La soutenabilité de la masse salariale de la loi de Finances 2021 remise en question

 

Pour l’année 2021, les dépenses de personnel (337 048 agents) culminent 1069,826 milliards de FCFA contre 1040,148 milliards de FCFA en 2020. Cette enveloppe représente 22,91% du budget de l’Etat. Elle est une augmentation de 29,678 milliards de FCFA en valeur absolue soit 2,77 % en valeur relative.

 

Depuis 2010, les salaires absorbent chaque année près du quart du budget de l’Etat, et représentent plus de 5% du PIB. Selon le FMI, les meilleures pratiques internationales plafonnent ce ratio à 5% du PIB ou 20% du budget. 

 

La masse salariale a été un sérieux problème macroéconomique et budgétaire dans le passé puisqu’elle réduit fortement l’enveloppe budgétaire à affecter à d’autres secteurs, mettant à mal le bon équilibre de ce document important pour l’exercice 2021. 

 

Des mesures de rationalisation avaient été engagées en 2018, et pourraient être poursuivies par le MINFI cette année.

 

Télécharger la Loi de Finances de la République du Cameroun pour l’exercice 2021 



S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
fr_FRFR